Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • : Ce blog traite des causes endogènes et exogènes liées à la pauvreté de l'Afrique. Il fait par ailleurs un pont entre l'Afrique et la France: la françafrique.
  • Contact

Recherche

Archives

28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 11:34

Photob 001Etude Empereur Mansa Musa
L’empire du Mali (XIIe-XIVesiècle) a été un État réputé jusqu’en Europe, surtout à son apogée lors du
règne du célèbre Kankan Moussa, représenté à l’égal d’un roi européen sur un portulan de 1375. Cet
empire a fondé sa puissance sur le contrôle du commerce de l’or et des grandes villes du négoce
transsaharien. Il domine un gigantesque territoire (de l’Atlantique à l’est du Niger actuel). L’empire du
Mali a développé une civilisation brillante attirant lettrés, juristes et savants.


Aux XIIIe et XIVe siècle, l'empire du Mali s'étend sur un vaste territoire à l'ouest de l'Afrique. L'empereur du
Mali (le mansa) règne sur le pays depuis sa capitale, Niani. Il s'appuie sur des gouverneurs à l'intérieur de
l'Empire, et sur des royaumes vassaux à sa périphérie. Il dispose d'une armée considérable de fantassins et de
cavaliers.
L'Empire est prospère grâce à ses importantes mines d'or et au commerce (esclaves, noix de cota, sel...).
Les produits sont échangés aux marchands berbères et arabes dans les villes aux portes du désert, surtout
Tombouctou (DOC. q et Gao. L'empereur, qui dispose d'une partie de l'or du pays, est très riche et possède de
nombreux esclaves.
La population est musulmane et on construit dans l'Empire des mosquées dans un style propre au Mali. Les
artisans fabriquent aussi des sculptures originales représentant des figures humaines.

 

 

Kanga Moussa est le dixième « mansa » (roi des rois) de l'empire du Mali de 1312 à 1332 ou 1337. Lors de sonmali_empire_mansa_musa.jpg
ascension sur le trône, l'empire du Mali est constitué de territoires ayant appartenu à l'empire du Ghana et à
Melle (Mali) ainsi que les zones environnantes. Moussa porte de nombreux titres, émir de Melle, seigneur des
mines de Wangara, ou conquérant de Ghanata, Fouta-Djalon et, d'au moins une douzaine d'autres régions. Il
porte l’Empire du Mali à son apogée, du Fouta-Djalon à Agadez et sur les anciens empires du Ghana et des
Songhaï. Il établit des relations diplomatiques suivies avec le Portugal, le Maroc, la Tunisie et l’Égypte.
Considéré comme l'un des souverains les plus richissimes de son époque, son règne correspond à l'âge d'or de
l'empire malien.


Signification du nom Kanga Moussa
Kanga Moussa signifie « Moussa, fils de Kankou » en référence à sa mère, d'autres variantes de ce nom sont
Kankou Moussa et Kankan Moussa. Il est la plupart du temps désigné sous le nom de Mansa Moussa dans les
textes historiques européens et dans la littérature. D'autres variantes de son nom telles que Mali-koy Kankan
Moussa, Gonga Moussa et le « lion du Mali » existent.


manife5.jpgPèlerinage à la Mecque de Kanga Moussa
Le pèlerinage à la Mecque de Kanga Moussa le rendra célèbre en Afrique du Nord et dans le Proche-Orient. Il
part pour l'Arabie en 1324, sa suite comprend 60 000 hommes, 12 000 esclaves, des hérauts vêtus de soie et
porteurs de bâtons d'or s'occupent des chevaux et des sacs. Moussa fournit tout ce dont a besoin la procession,
fournissant nourriture aux hommes et aux animaux. Au sein de la caravane se trouvent aussi, selon certains
récits 80 dromadaires portant entre 50 et 300 livres d'or en poudre chacun. Dans chaque ville qu'il traverse,
Moussa offre ses richesses. Il est aussi indiqué qu'il construit une nouvelle mosquée chaque vendredi, quelle
que soit la localité où il s'arrête ce jour-là.
Plusieurs témoins directs rendent compte de son voyage. Ils sont tous impressionnés par la richesse du
souverain et par l'importance de sa suite, dont le souvenir est rapporté dans de multiples sources.
Cependant, la générosité de Moussa provoque des effet secondaires dévastateurs, ruinant l'économie des
régions qu'il traverse. Au Caire, à Médine et à La Mecque, l'afflux soudain d'or provoque une dévaluation de ce
métal qui durera pendant dix ans. Le prix des biens de consommation connaît une forte inflation, le marché
tentant de s'adapter à l'afflux de richesses accompagnant la venue du roi malien. Afin de rectifier le cours de l'or,
Moussa emprunte à haut intérêt tout l'or qu'il peut emporter aux prêteurs du Caire. C'est la seule fois dans
l'histoire qu'un homme contrôle directement le prix de l'or du bassin méditerranéen.

Partager cet article

Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans HISTOIRE-GEOGRAPHIE 5ème
commenter cet article

commentaires

Articles Récents