Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • : Ce blog traite des causes endogènes et exogènes liées à la pauvreté de l'Afrique. Il fait par ailleurs un pont entre l'Afrique et la France: la françafrique.
  • Contact

Recherche

Archives

20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 07:08

Photob 001La mort de Lumumba est une mort politique car il avait choisi le mauvais camp, celui des Russes contre les Occidentaux en pleine guerre froide.

En 1960, au moment des indépendances africaines, Lumumba est nommé premier ministre du Congo.  Ce pays, était baptisé par les Belges le coeur de l'obscurité. Pour y apporter la lumière, le roi belge employa des méthodes atroces contre les congolais sous le nom de la civilisation.

Mais, lorsque Kasavuvu gagne les élections, il devient le premier président congolais qui nomme Lumumba comme premier ministre.

Le jour de l'indépendance, le 30 juin 1960, Lumumba prononça un discours devenu célèbre contre la colonisation belge. Il signa son arrêt de mort du point de vue des Belges et des Américains car, il faut dire que les Belges n'avaient nullement  l'intention de quitter le Congo belge.

Mais le 9 juillet, la province de Katanga fait cécéssion sous la couverture des Belges. Les Belges, pricipaux acheteurs des matières premières de Katanga versent dès lors les fonds n'ont plus à Léopoldville mais à Katanga. C'est le début de la guerre civile qui prend son empleur le 10 juillet.  

Pour tenter de contrôler la situation, le président et son premier ministre font appel aux troupes des Nations-Unies qui  malgré leur présence  sur le terrain ne prirent pas part pour le gouvernement. Lumumba decida de s'adresser aux Américains pour le défendre contre les Belges. Le premier ministre de la juncle, selon les Américains, fut déçu et se tourna vers les Russes. C'est l'apogée de la provocation contre les Occidentaux.  Dès lors, il devenait un danger pour le monde.

 

Ce Lénine africain, sans se présenter communiste se disait nationaliste.  Mais, cela n'a pas calmer les Occidentaux de mettre en place une véritable opération visant à supprimer le monsieur à la moustache. Le président américain donna donc l'ordre pour tuer ce congolais de Lumumba par empoisonnement d'abord avec une patte dentifrice. 

C'est dans un deuxième temps que Mobutu sera la meilleur carte pour un putch. Ce chef d'Etat major nommé par Lumumba par le concours des Occidentaux devint remplacer ce Lénine.

 

Mais voyant le danger, il quitte la ville pour l'intérieur du pays. Dans son barque se trouvait aussi ses poursuivants. Le fugitif réussi  à se refugier dans les locaux des Nations-Unies.39298996 lumumba300 (1)

 

Dès lors, l'armée congolaise se divisa entre les pro Lumumba et les pro Mobutu. Il s'en est suivi une mutinérie. Pour assurer sa sécurité, disaient les Occidentaux, un avion lui fut envoyé afin de déplacer le prisonnier vers un lieu où il sera en sécurité. L'avion se dirigea vers Katanga entre les mains de son meilleurs ennemi Thombé.  

 

" Satan" était donc entre les mains du "juif" à Elysabethville.  Les troupes de L'ONU étaient interdites d'intervenir. De leur côté, les Occidentaux ont mis leurs officiers à la disposition de Thombé. Le lieux d'exécution une fois choisi, Lumumba fut conduit dans la fôret afin d'être exécuté. Après avoir refusé de faire sa dernière prière, il fut exécuté avec ses deux compagnons par les deux officiers belges sous assistance de Thombé.

 

Ma fille, c'est l'histoire de la mort de Lumumba telle que ton père la connue. Mais, elle ne sera connue  que dix ans plus tard sans que ses meurtriers soient traduits devant la justice car, entre temps, le Léopard avait reçu la mission du diable, qon frère de  livrer le pays aux Occidentaux. 

 

Mobutu est parti aux pays de mpemba, suivi par Kabila père, mais les paroles de Lumumba écrites en prison raisonnent encore dans la tête des nationalistes africains:  mes enfants... l'avenir du Congo sera beau.  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

Articles Récents