Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • : Ce blog traite des causes endogènes et exogènes liées à la pauvreté de l'Afrique. Il fait par ailleurs un pont entre l'Afrique et la France: la françafrique.
  • Contact

Recherche

Archives

20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 13:32

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

1- En quoi l’Etat applique- t-il le principe d’une « république sociale » ici (doc.7) ?

 

 

 

L’Etat garantit l’égal accès à la santé en remboursant tous les malades de leur frais médicaux.

 

2- Sur quelle valeur repose ce principe ?

 

 

La solidarité.

 

1- Lis le doc.3 : qu’est-ce que la laïcité ? depuis quel événement est-elle un principe républicain ?

 

 

 

La loi de séparation des Eglises et de l’Etat de 1905 garantit la liberté de culte, mais précise que la République

ne reconnaît ni ne subventionne aucun d’entre eux.

 

2- En quoi la laïcité concourt à défendre l’égalité entre les citoyens ?

 

 

 

La laïcité assure l’égalité de tous les citoyens, sans distinction de religion.

 

3- D'après les doc.4 et 5, cites deux des rôles de l’école laïque.

 

Elle doit permettre à tous d’accéder à l’éducation : elle doit donc réduire les inégalités sociales. De plus elle

donne une même culture aux Français : elle renforce donc l’unité nationale.



 

 

 

 

Préambule :

 

Le peuple français proclame solennellement son attachement aux droits de l’homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la déclaration de 1789, confirmée par le préambule de la Constitution de 1946. En vertu de ces principes et de celui de la libre détermination des peuples, la République offre aux territoires d’outre-mer qui manifestent la volonté d’y adhérer des institutions nouvelles fondées sur l’idéal commun de liberté, d’égalité et de fraternité et conçues en vue de leur évolution démocratique.

 

ARTICLE PREMIER- La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances.

TITRE PREMIER- De la souveraineté

ARTICLE 2- La langue de la république est le français. L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge. L’hymne national est la « Marseillaise ». La devise de la République est « Liberté, Egalité, Fraternité ». Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

ARTICLE 3- La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. Le suffrage peut être direct ou indirect dans les conditions prévues par la Constitution. Il est toujours universel, égal et secret. Sont électeurs, dans les conditions déterminées par la loi, tous les nationaux français majeurs des deux sexes, jouissant de leurs droits civils et politiques.

ARTICLE 4- Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.

 

LES PRINCIPES DE LA REPUBLIQUE

 

 

 

Exercice n°1 : L’indivisibilité

Document à connaître

 

1- A ton avis, qu’est-ce que l’indivisibilité de la République ? (tu peux t’aider du doc.2)

 

Doc.1 : La Constitution de 195

8 (extraits) unité territoriale indivisibilité unité politique

 

 

 

 

La république protège l’unité territoriale (elle protège son territoire des agressions extérieures) et l’unité politique

(il ne peut y avoir qu’un seul gouvernement).

 

 

Doc.2 : Organigramme de l’indivisibilité de la République

 

 

Exercice n°2 : La laïcité

 

 

 

 

Article 1- La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.

Article 2- La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte (…).



 

 

Doc.3 : Loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat (extraits)

Doc.4 : Leçon de gymnastique pour les futures institutrices de la IIIe République.

 

 

Depuis 1881-

1882, l’école est gratuite, obligatoire et laïque. (…) dans une société qui s’est donnée pour tâche de fonder la liberté, il y a une grande nécessité de supprimer les distinctions de classes. Je vous le demande, de bonne foi, à vous tous qui êtes ici et qui avez reçu des degrés d’éducation divers, je vous demande si, en réalité, dans la société actuelle il n’y a pas de distinction de classes. Je dis qu’il en existe encore ; il y en a une qui est fondamentale, et d’autant plus difficile à déraciner que c’est la distinction entre ceux qui ont reçu l’éducation et ceux qui ne l’oint point reçue (…).

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Doc.5 : Discoursde Jules Ferry, député, le 10 avril 1870

Doc.6 :

4- Dans quel autre domaine la laïcité s’applique-t-elle (doc.6) ?

 

Depuis 1792, l’état civil est laïque : dans chaque commune, le maire enregistre les naissances, les mariages et les décès.

Le mariage républicain, gravure de Jean-Baptiste Mallet, 1793



 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents