Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • : Ce blog traite des causes endogènes et exogènes liées à la pauvreté de l'Afrique. Il fait par ailleurs un pont entre l'Afrique et la France: la françafrique.
  • Contact

Recherche

Archives

11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 09:11

Photob 001La question divise l'opinion internationale. Le Conseil de sécurité des Nations-Unies, l'OTAN, l'Union Européenne ne sont pas d'accord sur la meilleure stratégie à adopter. La seule question qui fait l'unanimité est celle de savoir si Kadhafi  doit quitter le pouvoir.

La deuxième question, qui est aussi la plus ardue, faut-il intervenir militairement contre Kadhafi ? Divise les gouvernants: certains comme Sarkozy veulent  y aller pendant que d'autres hésitent.

 

Pourquoi hésite-t-on ?  Les Occidentaux le savent, ils ont vendu des armes à Kadhafi. Ils ont formé ses meilleurs généraux. Le tout sous  fond de contrats pétroliers. Économiquement, l'homme était rentable.

 

Mais à la faveur des révolutions tunisiennes et égyptiennes, les opposants libyens tentent de renverser leur guide, Kadhafi au pouvoir depuis 42 ans.

Ils le savent, pour que leur révolution aboutisse, ils doivent donner des garanties à leurs futurs partenaires: les clients du pétrole libyen.

 

 

Ainsi, certains Occidentaux voient dans ces opposants des partenaires susceptibles de remplacer le tyran. Pour être  crédible, l'opposition doit prouver sa capacité d'achat  des armes occidentales  nécessaires pour résister et faire triompher leur révolution contre l'armée de Kadhafi. Ils doivent aussi accepter de signer des contrats pétroliers, aux meilleurs prix, sous une forme compensatoire.  

 

Si toutes ces garanties sont données, l'opposition libyenne deviendrait plus rentable que Kadhafi. Et puisqu' économiquement la France est en panne, Sarkozy n'a pas pu résister  aux promesses des opposants libyens. La258559-jpg 147731 France est donc prête à intervenir militairement en Libye. 

 

En agissant de la sorte, les révolutionnaires en sortiront heureux dans l'aboutissement de leur révolution. Ce qui est une bonne chose. Mais c'est, avant tout, les Occidentaux qui en sortiront gagnants économiquement.  Une intervention militaire sur la base de ces intentions est donc dangereuse.

 

L'Occident peut-il intervenir en Libye sans arrière pensée liée au pétrole ? Beaucoup d'esprits se posent sérieusement la question. Et pourtant, il y a  la nécessité d'agir en urgence.

 

En effet, humanitairement et moralement, l'humanité ne doit pas assister sans rien faire pendant que Kadhafi fait tout son possible pour massacrer la population révoltée. La communauté internationale ne doit pas tolérer de tels massacres.

Nous sommes tous coupables d'une telle indifférence choquante.

 

Notre humanité si elle est positive doit secourir et soutenir l'opprimé, le faible contre son bourreau. Notre humanité doit soutenir et défendre le peuple contre le tyran avant toutes les autres questions liées  à la géopolitique, au commerce ou à l'immigration. Il s'agit avant tout de s'engager pour empêcher Kadhafi de faire  plus de morts:  l'homme en est capable.

 

Il est urgent de sauver des vies en Libye; car nous sommes tous frères en humanité. Défendre les civils libyens, c'est une affaire de coeur pas d'intérêts. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires

Articles Récents