Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • : Ce blog traite des causes endogènes et exogènes liées à la pauvreté de l'Afrique. Il fait par ailleurs un pont entre l'Afrique et la France: la françafrique.
  • Contact

Recherche

Archives

25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 19:42

 

 

Photob 001II-4 : IDENTITE  NATIONALE ENTRE OUVERTURE ET

SOUMISSION DU TERRITOIRE

Je n’ai pas l’intention de réécrire l’histoire de la France, je n’ai aucun talent pour cela. Bien que l’Histoire ne soit pas une science sacrée, les faits connus et éclairés par la lumière des historiens dans le cadre de notre Histoire de France sont plus importants que les parts d’ombres. C’est donc sur ces données historiques que je m’appuie, quand j’affirme que la France du XXIe siècle, considérée comme espace physique, est le résultat d’un long processus d’acquisition des terres continentales et extracontinentales.

En effet, la Gaule désigne le territoire occupé par les Gaulois qui ne correspond pas à la France actuelle. Il y a dans l’actuelle France, des terres qui n’appartenaient pas à la Gaule, notamment dans le Sud-Est. En revanche, il y a des terres gauloises qui nous ont échappé dans le Nord-Est.

En 52 avant J-C, les Gaulois perdent leur autonomie, car les Romains les intègrent dans leur empire, l’Empire romain.1 Les terres gauloises deviennent propriétés romaines jusqu’au déclin de l’empire sous le coup des invasions germaniques2, à partir du IVe siècle.

Il ressort de là qu’à partir du IVe siècle, les Gallo-Romains affaiblis par des siècles de domination romaine assistent impuissants à la répartition de la Gaule par les germaniques. L’ancien territoire gaulois est partagé entre trois principaux peuples étrangers : royaume des Burgondes dans la vallée du Rhône, royaume des Wisigoths en Aquitaine, royaume des Francs établis dans la région du Rhin. D’après les statistiques, Tous ces ‘’immigrés’’ ne représentaient pas plus de 5% de la population totale de la Gaule.

Seul Syagrius, chef gallo-romain résiste et gouverne l’étroit territoire que les Romains possédaient encore en Gaule, entre la Somme à la Loire.

Mais, en 486, grâce à la victoire de Clovis sur Syagrius à Soissons, le royaume des Francs s’étend jusqu’à la Loire, au détriment du royaume de Syagrius.3

Il est certain que Clovis, roi des Francs et son peuple, avaient séduit les Gallo-Romains par leur conversion au catholicisme,4 religion introduites par les troupes romaines. Grâce à ce lien, Clovis obtient leur soutien dans la conquête de l’Aquitaine contre les Wisigoths en 507.

Il est certain aussi que l’expansion du royaume des Francs s’est faite au détriment de la Gaule ; de la même façon l’affirmation de la puissance des Francs confirme l’affaiblissement des Gallo-Romains.

D’après l’histoire, les Mérovingiens, tous Francs, règnent jusqu’au VIIIe siècle en se faisant des guerres incessantes, soit pour protéger des terres du royaume, soit pour conquérir d’autres terres.  Ainsi, les frontières du royaume ont été souvent contestées, effacées, repoussées, avancées, etc.

Ces modifications territoriales s’accentuent avec les Carolingiens car en 843, l’unité royale formée par Charlemagne « s’est brisée, tirée au sort en trois morceaux… au lieu d’un royaume, il n’y a plus que des débris de royaume.» 5 Pour la première fois, le territoire qui correspond à peu près à la France actuelle est nommé Francie occidentale, c’est aussi à la même époque que les Vikings venus de la Scandinavie s’installent en Normandie. Dans tous les cas, la Francie occidentale ne résistera pas devant des multiples attaques de l’extérieur et les appétits des grands propriétaires, seigneurs de l’intérieur.

Ainsi, au XIe siècle, les rois sont de moins en moins puissants devant les seigneurs qui se repartissent des terres du royaume et s’octroient des pouvoirs dans leurs seigneuries.6 C’est l’époque de ‘’chacun sa France.’’ C’est dans cette perspective que les rois capétiens peu à peu agrandissent leur domaine en rachetant des terres, en épousant de riches héritières ou en faisant les guerres aux seigneurs7 et en confisquant des fiefs : ce fut le cas de la Normandie, fief du roi d’Angleterre. En 1204, le mot « Francia » désigne, pour la première fois, le territoire sur lequel s'exerce l'autorité du roi. Cette autorité se limite encore à celle qu'autorise le lien de vassalité et ne porte donc que sur les seigneurs, ce qui exclut leurs seigneuries, habitants y compris. Ceci témoigne toutefois de l’existence d'une autorité civile du roi par le biais d’une ‘’administration du territoire.’’

Au fil des siècles, cette autorité se renforce notamment avec la création d’une armée permanente au XIVe siècle. Ce qui permet aux différents rois de s’emparer des terres et de reconquérir progressivement le territoire, malgré l’influence encore présente des seigneurs. A la même époque, Paris devient capitale du royaume et joue le rôle de centre politique, économique, culturel et religieux.

Jusqu’au XVIe siècle, la France actuelle n’est pas constituée. En effet, certains territoires échappent encore au contrôle du roi. François Ier développe encore plus son autorité : il continue d’agrandir le domaine royal. Par ailleurs, il n’y a plus de grands seigneurs dans le royaume capables de résister au roi. Ainsi, grâce à l’article 111 de l’ordonnance de Villers-Cotterêts, François Ier impose le français dans les actes administratifs, afin de renforcer l’unité du royaume, au détriment des langues locales.

Au début du XVIIe siècle, la politique étrangère de la France commence à se substituer aux seules agressions militaires directes. Richelieu introduit la diplomatie comme moyen de régler les conflits entre royaumes en lieu et place de la guerre.

C’est à peu près dans ce contexte que la France de ‘’chacun sa France,’’ celle des privilégiés8, sera contrainte par le peuple et d’abolir les privilèges pour constituer la Nation, une et indivisible, dans laquelle tous deviennent égaux, « la République des Egaux.»9 La Révolution française de 1789 constitue donc l'acte de naissance de la Nation française, la France de tous et du peuple français en tant qu'acteur politique.

Il ne s'agit alors pourtant encore que de concepts théoriques. Ce sont les guerres napoléoniennes, et surtout les grandes guerres de 1870, 1914 et 1939 qui vont donner aux Français le sens de la Nation. Et ce sont les craintes et les peurs nées lors de la Guerre froide, de l’Union européenne (avec l’euro) et de la mondialisation mais aussi, l’espérance suscitée par les Trente glorieuses et la victoire des ‘’ bleus’’10, lors du mondial de 1998, qui ont cimenté ce sentiment national en un nationalisme.

Voyons avec le recul du temps, les dates importantes de la constitution progressive de la France. Des Francs dirigés par Clovis (considéré comme le fondateur de la France) à nos jours.

 

Quelques dates clefs:

En 843, le Traité de Verdun fixe les limites du Royaume

En 887, le rattachement de l’Ile de France

En 987, le rattachement de l’Orléanais

En 1101, le rattachement de Berry

En 1204, le rattachement de la Normandie

En 1204, le rattachement de la Touraine

En 1204, le rattachement du Poitou

En 1204, le rattachement de l’Anjou

En 1271, le rattachement du Languedoc

En 1284, Le rattachement de la Champagne

En 1261, le rattachement de Toulouse par héritage

En 1308, le rattachement de l’Angoumois

En 1312, le rattachement de Lyon

En 1349, le rattachement du Dauphiné

En 1371, le rattachement d’Aunis

En 1371, le rattachement de Saintonge

En 1453, le rattachement de la Gascogne

En 1453, le rattachement de la Guyenne

En 1477, le rattachement de la Bourgogne

En 1481, le rattachement du Maine

En 1481 le rattachement de la Picardie

En 1486, le rattachement de la Provence

En 1527, le rattachement de la Bourdonne

En 1527, le rattachement de l’Auvergne

En 1527, le rattachement de la Marche

En 1532, le rattachement de la Bretagne

En 1607, le rattachement du Comté de Foix

En 1607, le rattachement de la Navarre

En 1607, le rattachement du Limousin

En 1620, le rattachement du Béarn

En 1648, le rattachement de l’Alsace

En 1659, le rattachement de l’Artois

En 1659, le rattachement du Roussillon

En 1659, le rattachement du Nivernais

En 1668, le rattachement de Flandres

En 1678, le rattachement de la Franche-Comté

En 1766, le rattachement de la Lorraine

En 1768, le rattachement de la Corse

En 1791, le rattachement de Comtat -Venaissin

En 1860, le rattachement du Comté de Nice

En 1860, le rattachement de la Savoie

En 1870, La France perd l’Alsace et la Lorraine

En 1918, l’Alsace et la Lorraine sont rattachées à la France

En 1962, la France perd l’Algérie

 

Cette liste11, non exhaustive, permet de comprendre que la France dans sa forme actuelle est une suite d’acquisitions et de rattachements de terroirs. Ces différentes régions ne devenaient partie intégrante du royaume, de l’Empire ou de la République, qu’à la date de leur connexion à l’ensemble du pays. Pour illustrer cela, il suffit de prendre un exemple, entre autres, celui de la Savoie. La Savoie ainsi que ses habitants sont Français depuis 1860, donc après la Révolution. Dans ce cas, l’expression «Français de souche » est employée de façon abusive. Il en ressort que la connaissance des faits historiques est capitale pour dater l’appartenance des uns et des autres à la France. Dans tous les cas, il ne s’agit pas de mesurer le degré d’attachement aux valeurs de la République, il ne s’agit pas de conclure que la Savoie ou ses habitants sont moins Français que l’Orléanais et ses habitants, Français depuis 987. Cette liste peut être utile aussi pour comprendre que la France n’est constituée que par la volonté des uns et des autres de vivre ensemble. Parfois cela s’est fait dans la terreur (guerres), souvent par consentement (mariage et héritage). C’est ce qui me permet d’affirmer que la France est une idée volontairement acceptée.

Par ailleurs, nous parlons de la France comme si l’Outre-Mer n’était plus française, n’en déplaise aux partisans de la France blanche, gréco-latine et catholique. La France traîne avec elle son lourd passé de pays esclavagiste. Et les DOM-TOM12 témoignent encore de ce passé pas tout à fait reculé.

Jusqu’à preuve du contraire la France comprend:13

La Guadeloupe, possession de la France depuis 1635

La Martinique, possession de la France depuis 1635

La Réunion, possession de la France depuis 1642

La Guyane, possession de la France depuis 1664

La Mayotte, possession de la France depuis 1842

La Nouvelle-Calédonie, possession depuis 1853-1866

La Polynésie française, possession de la France depuis 1642 et 1900

St-Pierre-et-Miquelon, possession de la France depuis 1553

La Guadeloupe, possession de la France depuis 1635

Wallis-et-Futuna, possessions de la France depuis 1842 et 1888

T.A.A.F.14 , possessions de la France de la fin du XVIIIe à 1843

Les Iles éparses de l’Océan indien, possession de la France depuis 1865

Atoll de Clipperton, possession de la France depuis 1858

 

La France d’aujourd’hui ne correspond pas à celle des Mérovingiens. Elle-même ne correspond pas à celle des Carolingiens. La France des Carolingiens, ne correspond pas non plus à celle des Capétiens. Elle-même ne correspond pas à celle de l’Empire français. Elle non plus ne correspond pas à la France de nos jours. La dernière modification date de 1962 avec le détachement de l’Algérie de la France. Ces multiples bouleversements ont à plusieurs reprises modifié l’espace géographique de la France. Ainsi, tantôt certains étaient Français, tantôt ils cessaient de l’être pour le redevenir, selon que la région était conquise et occupée par les uns ou les autres, la région d’Alsace à ce titre est un bel exemple.

1 Plutarque

 

2 Grégoire de Tours (1)

 

3 Grégoire de Tours (2)

 

4 Grégoire de Tours (1)

 

5 Florus

 

6 Raoul

 

7 Teulet

 

8 Duc d’Aiguillon voir bibliographie

 

9 Manifeste des Egaux, 1789

 

10 Equipe de France de football

 

11 Adoumié V. et Ivernel M.

 

12 Départements d’Outre-mer et Territoires d’Outre-mer

 

13 Didier Benjamin et Henry Godard voir bibliographie

 

14 Terres australes et antarctiques françaises

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

Articles Récents