Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • : Ce blog traite des causes endogènes et exogènes liées à la pauvreté de l'Afrique. Il fait par ailleurs un pont entre l'Afrique et la France: la françafrique.
  • Contact

Recherche

Archives

6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 02:49

 

 

 

Photob 001Ce tableau de Picasso est connu sous le nom : Les Demoiselles d'Avignon. Il date de 1907. Mais, l'oeuvre n'est exposée qu'en 1916 durant 15 jours et reçoit son titre les Demoiselles d'Avignon qui  remplace "le bordel philosophique" ou "le bordel d'Avignon" car l'organisateur du salon où le tableau fut exposé craignait la saisie par la police pour cause d'indécence. 

 

Toutefois, si le tableau ne fut pas saisi, il a tout de même choqué les amis de Picasso. Il faut dire que ce tableau  est une oeuvre révolutionnaire qui rompt avec toutes les traditions picturales depuis la Renaissance.

 

La toile fut achetée par le collectionneur Jacque Doucet, en 1923 à 25 000 F. A sa mort, son épouse vend le tableau à un marchand puis le Muséum of modern Art de New- York l'acquiert cette même année pour 28 000 dollars, où elle se trouve toujours. La carrière publique de l'oeuvre commence donc 30 ans après sa création.

 

En peignant cette oeuvre Picasso se serait écrié : "mort au bon goût ". Car, le tableau n'est pas "joli". C'est tout le sens du risque pris par Picasso en s'engageant dans une voie radicalement nouvelle.

 

Cette oeuvre est une huile sur toile de grande dimension qui fait 2,43 sur 2,33 m. Elle représente cinq femmesnues ou couvertes par un léger drapé pour les deux femmes du centre. On peut y observer une table avec des fruits. Les femmes se divisent en deux groupes : les trois femmes juxtaposées de gauche et les deux presque superposées de droite.

 

Les visages des femmes de droite sont représentés de façon géométrique ainsi que les corps avec une attention particulière sur les seins. La table dessine les angles : c'est  l'origine du mot "cubisme".

 

Les couleurs dominantes chez Picasso sont le bleu, l'ocre et le blanc. Dans tous les cas, la perspective est brouillée.avignon Ainsi, la femme de droite est représentée à la fois sous plusieurs angles de vue : dos tourné au spectateur, visage de face, visage de profil. On remarque surtout les deux femmes du centre qui sont débout et couchées à la fois : elles semblent reposer sur un lit, comme si elles s'offraient aux spectateurs, invités à voir les femmes mais aussi à rentrer au bordel; car la femme de gauche soulève de sa main le rideau rouge comme pour attirer les clients. N'oublions pas que Picasso représente les prostituées de la rue d'Avignon, à Barcelone.

 

Mais, c'est à Paris qu'il va élaborer son projet de femmes nues dans une maison close car depuis 1904, le peintre est installé à Paris. C'est aussi Paris qui lui offre l'inspiration de la sculpture ibérique primitive ( figure du centre ) lors d'une exposition au Louvre en 1906, et de la sculpture africaine ( l'art égyptien ), le cas des figures en haut à droite et à gauche lors de l'exposition au Trocadéro en 1907;

 

Et pourtant, ce nouveau style de peinture sera incompris et peu apprécié à l'époque, même par les autres peintres. 

Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans LITTERATURE
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 13:26

 

 

 

 

De 1808 à 1814, l'Espagne est un pays en proie à la violence aveugle des troupes françaises sous la direction de   Napoléon. Ce tableau dessiné par Goya illustre l'une des phases de ces violences.  Le grand peintre espagnol a 62 ans lorsqu'il décide d'immortaliser la révolte des madrilènes contre les Français.tres-mayo-tab

 

Il peint deux tableaux qui illustrent l'insurrection du peuple: Dos de Mayo et le très de Mayo peint en l'honneur de la nation espagnole persécutée par l'envahisseur.

 

Pour la petite histoire, en janvier 1808, les troupes françaises envahissent l'Espagne. En Mai de la même année le roi Ferdinand VII est remplacé par le frère de Napoléon: joseph Bonaparte. En réaction, des véritables guérillas gagnent toute l'Esppagne contre les français.

 

La "guerre " va durer jusqu'à 1814. Elle a traumatisé Francisco Goya qui montre dans ce tableau la violence et la répression contre la France.

 

Très de Goya intitulé aussi les fusillades sur la montagne du Prince Pie est une oeuvre de grande dimension 2,66 m * 3,45m.

De malheureux espagnols sont sur le point d'être fusillés par les soldats de Napoléon.

 

On y voit:

le groupe des condamnés dominé par un homme au visage bouleversé et illuminé par la pureté matérialisée par un habit blanc.  A ses pieds, les corps, les corps et les sang répandu qui évoque l'horreur. Le personnage est assimilé au Christ. Ses bras en croix et ses mains percées évoque la crucifixion.

Son visage souligne  la souffrance du peuple persécuté.

 

Dans l'ombre, les soldats français tirent. On voit les fusils et non leurs visage. Ils forment un bloc barbare et inhumain.

En arrière, l'assistance est effondrée. Un homme se cache les yeux pour ne pas voir l'horreur de la scène. Ils sont sur la liste des ceux qui doivent être fusillés.

 

En somme, Le Très de Goya est devenu pour les Espagnols le symbole  de l'indépendance et de l'identité nationale. Goya a montré l'injustice de la répression entre les Espagnols innocents, désarmés et l'armée de l'Antéchrist qui persécute injustement l'humanité.

Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans LITTERATURE
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 20:50

Photob 001Quel homme politique n'a jamais aspiré manipuler les esprits de manière à obtenir une adhésion totale de l'opinion à ses idéaux ? Nous connaissons ceux qui ont poussé cette manipulation jusqu'à la cruauté : Staline et Hitler.

 

Mais, la vie en société ne se résume t-elle pas à une suite de manipulations afin d'obtenir quelques avantages ? Nous pouvons aussi dire la même chose des relations entre les hommes et les femmes dans une certaine mesure.

 

J'ai dit dans une certaine manière ?  Peu importe. La démarche est presque la même. Entre la manipulation et la séduction les frontières souvent s'effacent.

 

La séduction passe aussi par la propagande ou "la théorie, le discours, le verbe" qui est une stratégie de communication qui tend à inculquer à grande vitesse des idées à une personne ou à une vaste population.

 

La première étape consiste au lavage du cerveau des victimes. Une fois le cerveau lavé et nettoyé, le manipulateur passe à un autre stade : le bourrage du crane. Le sujet est embrigadé. Sa raison est mise en berne. Ses facultés baissent l'attention et le sens critique disparaît.  A ce stade, la confiance devient totale envers son leader à qui on voue un véritable culte.

 


Les hommes politiques  pour pousser le bouchon encore plus loin ont recours aux éléments de la mise en scène : slogan, symboles, l'ordre, régularité, l'attroupement mais aussi les oeuvres d'art. image003

 

Quand l'oeuvre d'art se met au service d'un tyran il n'hésite pas à en faire usage pour avilir le peuple par l'imagerie. C'est dans cette perspective que Staline par exemple voulait  former un homme nouveau par la terreur et la répression.

 

En agissant de la sorte, l'art sort de son cercle qui se limite à représenter le beau. Je parle de la beauté des dieux. Or que nous savons que Hitler avait pour obsession  d'octroyer tous les droits à la race aryenne faite des hommes au beaux corps remplis de forces. L'exaltation de la force le conduira au totalitarisme. 

 

Dans ce cas, l'art devient une pure fiction idéologique. C'est à se demander à quoi sert l'art ?

 

Une oeuvre d'art comme un  monument aux morts sert à apaiser la détresse morales des familles des morts et des disparus.  Dans ce sens, une oeuvre d'art devient  la mémoire de l'individu (autobiographie) qui s'inscrit dans l'Histoire collective.

Les oeuvres d'art sont au service du souvenir : espace symbolique et affectif. Dans le cas des monuments aux morts de la guerre de Monument aux morts-6-2-851ed1914-1918, le deuil (affaire privée) se métamorphosent  en affaire d'état. C'est le cas en France tous les 11 Novembre de chaque année durant les commémorations. La joie de la victoire écrase le chagrin. La communion est totale entre les Français même ceux qui n'ont pas déploré des disparitions dans leur famille. Cette ferveur crée par l'art s'apparente à la religion civile. 

 

Contrairement aux affiches qui sont souvent retouchées afin de séduire, servir,  intimider,  impressionner l'autre ou les autres par la propagande, les monuments sont des oeuvres sculptées, construites qui tiennent une place dans le paysage. 

Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans LITTERATURE
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 09:58
De Wikipédia, l’encyclopédie libre

Du contrat social ou Principes du droit politique est un ouvrage de philosophie politique de Jean-Jacques Rousseau publié en 1762. Il est renommé pour avoir exposé avec clarté et force que la seule forme de pouvoir politique légitime serait le pouvoir qui trouverait son fondement dans la volonté du peuple. Il est considéré comme un des inspirateurs des idées de la Révolution française.

Contexte du ''Contrat social''

Origine et fondements de l’inégalité

Jean-Jacques RousseauLa politique est un sujet qui intéresse Rousseau depuis longtemps, et le Contrat social n’est pas la première de ses œuvres qui y soit consacrée. Ainsi, dès il donne une idée de ce que sera sa conception et son intérêt pour le sujet politique dans l’article de l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers avec cette phrase : ; phrase qu’en 1752 il formule dans la préface de Narcisse ou l'Amant de lui-même :

Le Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, paru en 1755 est le travail de Rousseau pour répondre à la question posée par l’académie de Dijon en 1753. La nature de l’homme, avant que l’Histoire et les types de société ne l’altèrent, est pour Rousseau une hypothèse qui lui donne le moyen de comparer et de statuer sur les différents types d’organisation de la société. Rousseau définit donc l’état de nature, qui n’est pas un mais une fiction philosophique à comprendre comme une hypothèse heuristique,présupposant un état obtenu par abstraction en soustrayant ce que la société a apporté à l’homme. Il décrit ensuite la façon qu’a eue l’homme de s’organiser en société, à partir de la pratique de l’agriculture et du droit de propriété qui en advient inévitablement. Le Discours traite de la légitimité des sociétés et des types de pouvoirs, et il expose ce que seront les fondations politiques du Contrat social.

Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans LITTERATURE
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 04:57
Source: Africamaat 
Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans LITTERATURE
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 10:28
Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans LITTERATURE
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 10:22
Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans LITTERATURE
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 13:12
Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans LITTERATURE
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 17:56

 

Je ne vendrai pas mon Congo à deux sous

Et me complaire à dire "Qu'ils sont fous.

Je n'ai pas quitté mon Congo pour motif de pauvreté

Mais, je vis en France en liberté. 

Qu'ils nous redonnent notre terre

Au lieu de nous condamner à nous taire.

Mon  là-bàs et mon ici

s'entremelent dans mes soucis

Où je suis, le yaourt n'est pas un luxe

Et le croissant, une recompense.

Mon plaisir est d'écrire

Mais souvent, j'aime lire.

Ici, je suis un immigré

 C'est mieux qu'un torturé.

Ils sont de de la haute classe

Et moi, presque rien, nulle place.

Ici, ma galère

N'est pas prôche de la misère.

Qu'ils me donnent ma liberté

Je revivrai ma pauvreté

Heureux

Plus heureux qu'eux

Libre de crier

Aussi d'écrire avec l'encrier

Pauvre

Mais libre.

Monsieurs les Présidents d'afrique, j'exige en plus de la pauvreté

L'égalité et la liberté

Pour mon anniversaire

Et, je dirai peut être merci à vos mers.

« Nous prétendons désormais vivre et mourir égaux

Comme nous sommes nés : nous voulons l’égalité réelle ou la mort

 [] Peuple ( congolais, africain ), ouvre les yeux :

Reconnais et proclame avec nous la République des Egaux. »

Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans LITTERATURE
commenter cet article
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 17:33

 

 

 

 

 


Il est presque possible que l'homme soit un ange.

Un ange qui s'élève au plus haut des niveaux qui

éloignent des animaux terrestres.

les signes visibles d'une telle condition sont la paix,

l'amour, le dépassement de soi, le sacrifice ultime de soi, le courage

humanisé, la force de la volonté, la beauté de l'âme, l'esprit saint,

les paroles d'amour, l'humanité divine. 

Nelson Mandela est cette présence née comme l'étoile du matin.

Lui, en qui, toute l'histoire réunie ne trouve aucune trace d'animalité.

Il est le modèle d'ange terrestre du XXIe siècle.

Lui, que les dieux heureux chantent en mélodie.

Il est un mirroir pour l'homme que l'homme sera.

Il est cet homme que la majorité ne sera pas.

Il est un jardin pour les fleurs du paradis.

Il est un coeur qui chatie sans haine.

Il est la paix faite sans guerre.

Il est un silence chanté.

Il est une histoire racontée au fond du coeur.

personalities-politics-nelson.mandela7 ab yIl est l'oiseau suspendu au zénith.

Il est la sagesse dans toute son intelligence.

Il est l'intelligence dans toute sa sagesse.

Il est un mystère sur terre.

Il est cet homme de Ghandy et de Mrtin luther King. 

Il est la somme des hommages des dieux faite à l'amour.

Il est la paix devenue homme.

Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans LITTERATURE
commenter cet article

Articles Récents