Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • : Ce blog traite des causes endogènes et exogènes liées à la pauvreté de l'Afrique. Il fait par ailleurs un pont entre l'Afrique et la France: la françafrique.
  • Contact

Recherche

Archives

20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 23:27

PAUVRETE ET DEMOCRATIE EN AFRIQUE
                                  Photob 001Un homme politique français, J. Chirac, déclarait que l'africain n'était pas prêt pour la démocratie. Cette déclaration suscita des réactions proches de la révolte. Aujourd'hui, avec le recul du temps, cette déclaration choque - t - elle encore ?

 

Dans tous les cas, les réactions sont moins vives au regard de l'actualité du continent faite de violences souvent à chaque rendez- vous électoral. 


En effet, l'Afrique noire démocratique a su lier démocratie et homocratie. Tout marche à merveille. 

Si la démocratie est un système dans lequel le peuple souverain lègue, par sa propre volonté, son pouvoir à un homme pour un temps défini, l'homocratie est le pouvoir d'un homme qui gouverne au nom du peuple à condition que ce peuple se résume aux membres de sa famille,  ses courtisans et ses pauvres ralliés à son électorat pour recevoir du Prince quelques billets de banque. Car, le temps d'une campagne électorale, le Prince se métamorphose en distributeur automatique de billets de banque.

Dans ces conditions, comment la démocratie peut elle résister au milieu de la pauvreté ? Comment le peuple souverain dont  la préoccupation essentielle est la satisfaction des besoins alimentaires peut -il garder sa liberté de penser et de voter ?

 

Dans des multiples cas observés,  l'homocrate est le président sortant et qui tient à rester au pouvoir. Pour rien au monde, il ne renoncera à son fauteuil de président et à ses titres qui font de lui, l'homme le plus important de son ethnie; et grâce à lui, son ethnie reste la plus convoitée de son pays. 

 

Pour y arriver, il a fait modifier la constitution pour qu'il ai le droit de se représenter aux élections présidentielles autant de fois qu'il le souhaiterait.

Son atout majeur pour gagner les voix des pauvres sont des billets de banque détournés pour son compte au détriment de la population. La gabegie financière lui confère aussi le pouvoir d'intimider ses adversaires mais aussi le pouvoir d'acheter leurs consciences. 

 

L'argent est donc une arme redoutable dans ses différentes stratégies. L'argent du peuple qu'il use pour son compte.  Il sait que le peuple qui a faim ne lui résiste pas.  Il est mieux placé pour savoir à quel point le peuple manque de tout. D'ailleurs, on est tenté de se demander s'il n'affame pas sa population pour la rendre faible, manipulable et corruptible au moment des élections !


Ce constat fait, il s'agit de passer à la vitesse de croisière : rassembler les pauvres et trouver quelques courtisans très cons capables de répéter à tous que, celui-ci est cette fois - ci le messie.

 

Ce discours presque menaçant oblige les populations à vendre pour 1 à 2 euros leurs voix. On offre à boire et a manger. On offre des pagnes et des t-shirts. On offre des photos du Prince. On promet le bonheur. On offre tout.  Mais, dommage pour le peuple affamé, ces offres ne sont valables que le temps d'une campagne électorale.

 

Ainsi, le choix politique devient une sorte d'épreuve : manger ou ne pas manger. C'est toute la démocratie qui se retrouve piégée.

 

D'où la question initiale, la démocratie en Afrique est -elle un luxe ?. La pauvreté fait-elle bon ménage avec la démocratie ? Un peuple affamé peut -il réfléchir en toute indépendance sans qu'en même temps le ventre ne s'immisce dans l'affaire ?

 

 Neuf fois sur dix, le peuple qui a faim vendra sa capacité d'homme libre quitte à donner sa voix au diable. La Bible nous relate l'histoire du frère de Jacob qui céda tous ses droits pour le ventre.

 

Pour qu'une vraie démocratie prenne place en Afrique, il faut résoudre le problème de pauvreté, sans quoi les voix des pauvres seront monnayées tout le temps. L'homocrate le sait et n'hésitera jamais à recourir aux pauvres pour remporter des élections.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires

Articles Récents