Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • : Ce blog traite des causes endogènes et exogènes liées à la pauvreté de l'Afrique. Il fait par ailleurs un pont entre l'Afrique et la France: la françafrique.
  • Contact

Recherche

Archives

1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 17:41

Photob 001Il se trouve que les hommes se plaignent sans cesse de la qualité de la vie qu'ils subissent sans possibilité de l'influencer et de la modifier.

 

 Ainsi, certains, se réfugient dans un monde imaginé où la vie est presqu' immobilisée. On se réveille tôt et on se couche tard parfois victime de toutes les peines du Monde.

 

On croit alors, que demain sera meilleur qu'aujourd'hui; ainsi de suite; sans changement réel sinon qu'une suite de frustrations.

 

 D'autres, sont obligés de constater avec force que leur vie est passée et n'attendent plus que la mort sous une forme de résignation. On baisse le moral et en attend Dieu ou les dieux.  Dans l'un ou dans l'autre cas, la vie en question nous échappe.

A vrai dire, la vie n'est ni derrière, ni devant nous. Elle passe d'après les mots de Simone de Beauvoir.   On ne râte pas sa vie, comme, aussi, on ne gagne pas sa vie. Nous sommes juste en vie, dans la vie qui passe pour nous effacer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans MES PENSEES
commenter cet article

commentaires

nganga elie 30/04/2010 18:04



Mais n'est ce pas aussi une forme de vie  ? Je me demande s'il existe une bonne façon de vivre qui consisterait à determiner son bon endroit de rêve et d'assise pacifique ; que l'on soit
immobile ou mobile , que l'on erre partout ou que l'on soit sédentaire et plus pensif sur sa condition d'être , je pense que le plus important est ailleurs et c'est de ne pas sombrer dans le
désespoir qui est comme disait Samuel Backectt  "la disposition infernale " Le reste s'appelle aussi la vie qui ne demande que du courage et parfois de croyance  .On réussit parfois
sans avoir laissé des plumes . La vie , c'est aussi l'incompris et le miracle .J'estime poir  ma part que l'homme doué de raison sait toit de même ce qu'il fait partout où il est et même le
pire des tourniquets d'homme  saura un jour surprendre ceux qui le jugaient  à travers ses menus gestes .....


A bientôt BRICE !   ton frère Elie



Brice MATINGOUT 08/04/2010 17:43



Mon frère,


Vous comme moi ( par ce que je vous connais) ne sommes pas de ceux qui desepèrent devant l'obstacle. J'ai étudié attentivement les acteurs qui ont rendu la Révolution française possible, ceux qui
par leur audace ont voulu changé la société, ils ont aboli les privilèges, ils ont dépouillé le roi de ses pouvoirs, ils ont écrit et proclammé les Droits de l'homme, ils ont porté la lumière
dans l'Europe entière... Mon frère ces gens-là, ils ont cru en quelque chose, en eux. Ils ont osé. Je  dois dire que la condition des français d'avant 1789 est pire que celle que connaît
l'Afrique en ce moment. Malheuresement, il n y a plus de E.Zola, K. Marx ceux qui dennoncent et changent les choses en Afrique. Dans ces conditions là, j'ai bien peur que l'Afrique se meurt.



Elie Sosthène Nganga 07/04/2010 13:34



Bonjour Brice !


c'est décidement avoir un coeur insensible que de ne point te répondre quant tu tentes régulièrement  de pourfendre la bêtise  , de redresser les esprits ecorchés et de proposer ce qui
peut élever l'homme et aider notre continent dit "pauvre" à se décharger de son poids de la misère , mais aussi de son  misérabilisme voulu par ses soit disant "developpeurs "de son
espace .


 Ton dernier texte qui combat essentiellement cette résignatioin est intéressant à plusieurs titres . Quand tu pries les " dormeurs du val" à se lever , c'est interessant comme écho .
Quand tu supplies les attentistes de Godot , finalement notre God tout puissant , à voir autrement les choses sans perdre l'espoir , tu effleures le fond humain des vrais africains à mettre en
avant la vertu du travail et l'esprit de créativité  . Et quand tu exhortes et tu adoucies sous des mots durs mais utiles , tu crois sans doute en un autre lendemain lié au combat perpetuel
d'ici auquel tous les hommes sont appelés . Je te crois en réalité .


A côté de tout ceci qui ne serait pas un chant doux pour les coeurs meurtris : tous ceux -là qui chérissent un autre avenir mais dont le parcours est un peu obscurci par les "forces visibles
" représentées par les hommes avares , cupides , misanthropiques et gourous se laissent vaincre par ces pésanteurs et leurs voeux de developpement s'y trouve compromis  . IL faut
être , soit . Mais notre pouvoir est malheureusement dépendant de l'allégeance qu'on leur fera  c'est à dire  servir de clapier de basse cour pour prétendre voir la lumière et en
jargon congolais , nous appelons celà le NZIA et le NOUA NA BA KONZI .  Ils sont devenus très puissants et ont réussi à enrôler les nôtres , jadis esprits esprits éclairés Devant
l'intérêt , ils n'ont pas  fléchit . Cette misère mentale qu'affecte plus d'un est aussi une marque  de sous developpement eternel  .  Tu dois en parler , cher
spécialiste !Peut -être , me diras tu encore , voilà la defaite et la résignation ! Cette réalité sordide est omniprésente dans ces espaces et l'on est habitué ..... A bientôt Brice !


                                                      
Elie Sosthène



sullilaeti 01/04/2010 21:38


Moi je pense que l'on doit vivre la vie à pleine main qu'il y a toujours pire que nous.


Articles Récents