Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • AFRIQUE-PAUVRETE-AVENIR
  • : Ce blog traite des causes endogènes et exogènes liées à la pauvreté de l'Afrique. Il fait par ailleurs un pont entre l'Afrique et la France: la françafrique.
  • Contact

Recherche

Archives

4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 19:37

Photob 001La pauvreté est avant tout le manque de nourriture qui se traduit par la famine. Mais, une famine prolongée devient vite une crise humanitaire. C'est le cas actuellement en Afrique de l'est plus précisément dans la Corne de l'Afrique. Il s'agit des pays comme le Kenya, l’Ethiopie, Djibouti, le nord de l’Ouganda , l’Erythrée, la Somalie, le pays le plus affecté par cette crise humanitaire.

 

Plus de 12 millions de vies sont en danger ce qui fait dire :  «La situation actuelle représente la plus sévère crise humanitaire dans le monde aujourd’hui et la pire crise de sécurité alimentaire depuis la famine de 1991-1992 en Somalie», selon l’ONU.

Si la sécheresse est en grande partie responsable de cette crise, il n'en demeure pas moins que d'autres facteurs ont aggravé la situation de famine. Il s'agit entre autres des milices armées qui prennent des régions entières en otage limitant ainsi l'action des humanitaires. 

 

Toutefois, le manque de politique de prévention des crises alimentaires étonne plus d'un. Comment dans un monde que nous croyons évolué par tous les systèmes de communications, la famine continue-t-elle à sévir de manière surprenante ?

 

L'hypermédiatisation de l'affaire de Strauss-Kann, la guerre en Lybie, la guerre en Côte- d'Ivoire et autres ont déconcentré notre attention sur le sort des millions d'enfants qui vont certainement mourir si d'ici là  les humanitaires ne collectent pas 3 milliards de dollars nécessaires pour les sauver.

 

3 milliards de dollars voilà ce qu'il faut pour sauver 12 millions de vies de la famine. La solidarité internationale va - t - elle faire preuve d'humanité ou d'égoïsme ?

 

Pour l'heure, les princes africains connus pour leur gabegie financière du continent ne semblent pas se préoccuper de cette crise. Une fois de plus, c'est d'Occident que viendront les fonds. C'est encore la preuve de l'enfantillage des Africains incapables de faire face aux crises par eux - mêmes. 

 

Et comme le ridicule ne tue pas, les princes africains qui devaient se réunir pour aider la Corne de l'Afrique ont décidé de reporter la Conférence de plus de deux semaines. Une décision prise malgré l’extension de la famine.
famine_1.jpg
«Une conférence sur la situation dans la Corne de l’Afrique qui était initialement prévue le 9 août est à présent fixée au 25 août à Addis Abeba», a annoncé l’UA dans un communiqué, sans fournir d’explication à ce report.

L’annonce de ce report intervient au lendemain de l’annonce par l’ONU de la propagation de la famine, déjà déclarée La conférence de l’UA devrait réunir des princes d’Etat africains, des représentants des blocs économiques régionaux et d’autres partenaires internationaux. 

A ce jour, l’Union africaine a débloqué 500’000 dollars de fonds d’urgence pour cette crise.
Ironie du sort ? Denis-Sassou Nguesso, le prince congolais avait fait don le mardi 19 avril 2011 (Télé Congo) d’une enveloppe de 500.000 dollars à l’Etat japonais victime d’un terrible tremblement de terre suivi d’un tsunami . Oui, vous avez bien lu. Sassou_et_le_japon.jpg
Le Japon avait-il réellement besoin de cet argent ? Officiellement les autorités japonaises n'avaient jamais sollicité l'aide financière internationale.

 

Une première conférence internationale d’urgence s’est réunie la semaine dernière à Rome mais les ONG ont critiqué les donateurs pour la faiblesse de leur engagement. La France qui rapine l'Afrique a promis 10 millions de dollars contre 50 millions pour la Grande Bretagne et 53 millions pour la Norvège.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Brice MATINGOUT - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires

Articles Récents